Archives mensuelles : juin 2018

Information concernant les horaires de la rentrée 2018 de l’école Jules Verne

Lors du conseil d’école du mois de décembre 2018, la mairie a mis au vote la proposition de changement d’horaire suivante formulée ainsi :

Pour ou contre les nouveaux horaires

Lundi, mardi, jeudi, vendredi : 9h00/12h00 – 14/16h15

Mercredi : 9h00/12h00

Le résultat du vote du conseil d’école a été le suivant :

  • 16 abstentions, équipe éducative et parents d’élèves
  • 1 non, parent d’élèves
  • 3 oui, les deux représentants de la Mairie et un parent d’élève

Le vote du conseil d’école n’a concerné que les horaires et rien d’autre.

Globalement nous sommes favorables à la mise en place de ces nouveaux horaires, qui apportent un raccourcissement de l’amplitude de la journée d’école et de la pause méridienne, que nous réclamions depuis plusieurs années, et qui seront favorables au bien-être et à la réussite de tous les élèves.

Cependant cette nouvelle organisation implique un surcout pour les familles de 92.40 à 394 € par an selon les coefficients pour la prise en charge d’un enfant entre 16h15 et 16h45.

Pour nous ceci n’est pas acceptable. Alors que nous proposions le maintien des TAP gratuits jusqu’à 16h45 sous forme, d’une aide aux devoirs quotidienne ou bi hebdomadaire. Il a été impossible de pouvoir échanger avec les représentants de la municipalité à ce sujet qui ont d’emblés refusé d’envisager cette possibilité. C’est pourquoi la très grande majorité des parents d’élèves se sont abstenus lors du vote.

Le maintien des aides d’état pour les TAP qui perdurera au moins jusqu’à la fin de la mandature présidentielle permettrait à la Municipalité de ne pas facturer ce surcout aux familles.

De plus, il est à noter que le car scolaire ne change pas d’horaire. De ce fait, les enfants utilisateurs du transport scolaire bénéficieront d’une prise en charge particulière puisque cette demi-heure, entre 16h15 et 16h45, sera non facturée. A ce jour il nous a été impossible de connaitre les modalités de cette prise en charge. Ces enfants seront-ils séparés des autres, dans quel local, avec quel encadrement ?

Ceci induit donc une discrimination de traitement et de facturation entre les enfants utilisateurs des transports scolaires et les autres.

Lors du dernier conseil d’école du 18 mai, une fois de plus, la mairie est restée sur ses positions refusant toute possibilité de dialogue sur nos propositions.

Devant cet état de fait et l’intransigeance affichée de la municipalité, nous ne pouvons qu’espérer que la raison l’emportera.  Nous avons pu constater que cela pouvait être possible, encore récemment. La municipalité ayant enfin validé le passage à temps plein du poste d’ATSEM de l’école maternelle que nous réclamions depuis des années.

Les choses peuvent changer, n’hésitez pas à nous faire part de vos impressions. Il est également possible d’interpeller les élus de la Mairie.